Mon enfant à Les oreillons que faire ?

Les oreillons sont une affection virale aigue, contagieuse et systémique, entraînant habituellement une tuméfaction douloureuse des glandes salivaires, le plus souvent les parotides.

Comment se transmet le virus des oreillons ?

La contamination se fait par l ‘intermédiaire de gouttelettes de salive provenant des voies aériennes supérieures et contenant le virus ( toux, éternuements, mouchages, contact par des mains souillées de salive).

Les symptômes des oreillons :

■un gonflement douloureux d’une ou des deux glandes parotides à l ‘arrière des mâchoires inférieures et à l’avant des oreilles.les 2 cotés sont touchés dans 60 % des cas.la peau qui recouvre les glandes salivaires atteintes peut-être rouge, chaude et tendue.

■ des douleurs des oreilles et des douleurs lors de la déglutition.
■une fièvre entre 38 et 39,5
■des maux de tête.
■une fatigue importante.
■des difficultés à mastiquer et à parler.
Dans 1/3 des cas les oreillons peuvent passer inaperçus.

L ‘évolution de la maladie :

La maladie est le plus souvent bénigne, la guérison survient en une dizaine de jours.

Les complications :

Elles sont rares mais plus fréquente chez les adolescents et les adultes que chez les enfants, ces complications comprennent :

□Une orchite ou une ovarite : l’ orchite , inflammation des testicules survient chez 20 % des patients pubères masculins atteints par les oreillons, habituellement unilatérale, avec des douleurs, une sensibilité, un œdème, une rougeur et une sensation de chaleur au niveau du scrotum.

□Une méningite ou une encéphalite.

□Une pancréatite.

□Une surdité.

Quels sont les traitements des oreillons ?

Comme c’est une maladie virale les antibiotiques ne servent à rien contre les oreillons, le traitement des formes non compliquées vises à calmer la fièvre et les douleurs avec du paracétamol, l’ aspirine et l’ibuprofène sont à éviter.
Des aliments liquides ou mixés peuvent être proposés en cas de douleur pour avaler ou mâcher .
Si un cas d’ oreillons survient chez un enfant qui fréquente une collectivité, une éviction de 10 jours à partir du début des symptômes est obligatoire. Il est fortement conseillé d’avertir le personnel scolaire.
Les formes compliquées nécessitent des traitements adaptés, et pour les cas les plus graves, une hospitalisation.

Remède de grand-mère contre les oreillons

  • L’aloe vera

L’aloe vera est un remède naturel pour les oreillons très efficace. Les propriétés antibiotiques, antivirales et anti-inflammatoires de l’aloe vera font des merveilles pour réduire l’inflammation et la douleur.

Comment procéder ?
– D’abord, prenez un morceau d’une feuille d’aloès vera et extrayez son gel.
– Ensuite, mélangez un peu de curcuma avec le gel puis frottez-le sur la zone enflée de la gorge.
– Laissez enfin agir pendant une demi-heure, puis nettoyez la zone avec un gant de toilette chaud.
Suivez ce remède de grand-mère contre les oreillons deux ou trois fois par jour pendant au moins une semaine.
Vous pouvez également boire au moins un verre de jus d’aloe vera quotidien pour stimuler le système immunitaire et accélérer le processus de guérison.

Remarque : si vous prenez des diurétiques ou êtes atteints de diabète, éviter de consommer du jus d’aloe vera car il pourrait réduire votre taux de sucre dans le sang.

  • Le gingembre

Le gingembre est un excellent remède pour les oreillons en raison de ses propriétés anti-inflammatoires et antivirales. Il aidera à se débarrasser du virus qui cause cette maladie infectieuse, tout en soulageant la douleur et l’enflure. Le gingembre est un puissant remède de grand-mère contre les oreillons.

Comment procéder ?
– Premièrement, prenez de la poudre de gingembre et mélangez une cuillère à soupe de poudre de gingembre avec un peu d’eau pour faire une pâte épaisse.
– Ensuite, appliquez la pâte sur les joues et sous la ligne de la mâchoire.
– Enfin, laisser sécher puis nettoyez la zone avec un gant de toilette humide.
– Suivez ce astuce trois ou quatre fois par jour pendant une semaine pour réduire la douleur et l’enflure.
En outre, inclure le gingembre dans vos repas pour accélérer le processus de guérison.

Comment prévenir les oreillons ?

La prévention des oreillons repose sur la vaccination. L ‘administration de 2 doses de vaccin anti- oreillons ( ROR : rougeole- oreillons- rubéole. ) permet d ‘ obtenir une efficacité poroche de 100% chaque année.

Total
1
Actions
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post précédent

Bébé a la grippe que faire ?

Prochain article

Quelques inconforts après l’accouchement…

Articles Similaires